Les poètes marchent sur la tête…

C’est la reprise chez Verlaine ! Venez goûter la poésie des mots et la fabulation surréaliste…
Nous visiterons un classique du genre avec Jean Tardieu et la poésie des mots pour un autre, avec des extraits de Le professeur Froeppel, Monsieur Monsieur, etc.
 
Avec Bernard Appel, Maïté Petit, Charles Thiébault, Claire Antoine et Bérangère Thomas

Carte blanche à Bernard Appel pour « L’inaccompli »

C’est une grande chance d’avoir dans une ville un lieu entièrement dédié à la poésie, et Bernard Appel, qui ne compte pas son temps pour les Amis de Verlaine, a pu passer, le samedi 6 novembre 2021, de l’autre côté du miroir pour présenter son septième ouvrage, « L’inaccompli ».

Plusieurs de ses amis, poètes comme lui ou simples lecteurs, lui ont fait le plaisir de lire quelques-uns de ses poèmes, les lui faisant découvrir ainsi… sous un autre jour.

Ce fut une belle soirée, pleine de tendresse et de pudeur, où il fut question de création, d’amitié, de temps qui passe, et du pouvoir des mots pour donner un sens à la vie.

Carte blanche à Bernard Appel

Carte blanche à Bernard APPEL, en présence de l’auteur, pour son recueil de poésie L’inaccompli, présenté par Claire ANTOINE.

Il s’agit du 7ème ouvrage poétique de l’auteur.
« Ne cachons-nous pas tous en nos cœurs,
à l’abri d’un pudique voile,
quelque rencontre inaccomplie,
un petit coin de mélancolie,
que la mémoire soigneusement évite,
où, cependant, toujours palpite
une petite étoile ?… » 

Carte blanche à Philippe Bourgois

Le 23 octobre a eu lieu à la Maison de Verlaine une carte blanche à Philippe Bourgois, en présence de l’auteur, pour son ouvrage Dans les sables de l’oubli présenté par Bernard Appel qui en a rédigé la préface.

Souvenirs d’une enfance et d’une adolescence « pieds-noirs », vécues en Algérie de 1940 à 1962 ; témoignage vivant, souvent émouvant, d’une époque extrêmement troublée où se mêlent heurts et malheurs, tendresse et violence, ombres et lumière.

L’âme religieuse du poète Paul Verlaine

Le 17 septembre 2021 été mis en vers et en musique à l’église Notre-Dame de Metz « L’âme religieuse de Paul Verlaine ». C’était une sorte de double retour aux sources pour le poète, puisque c’est dans cette église qu’il fut baptisé le 18 avril 1844, et que les voutes ont pu résonner de quelques-uns de ses plus beaux poèmes mystiques accompagnés de mélodies de Jean-Sébastien Bach, Georges Bizet, Gabriel Fauré ou César Franck (entre autres).

Un voyage hors du temps pour les spectateurs présents, avec Maïté Petit et Bernard Appel à la lecture, Nathalie Lallemand à la clarinette et au saxophone, Sylvain Pierson à l’orgue et Bérangère Thomas au chant.

L’âme religieuse de Paul Verlaine

En prémices aux Journées du patrimoine, un hommage à l’illustre poète natif de Metz à l’église Notre-Dame, rue de la Chèvre, où il a été baptisé le 18 avril 1844.

Lectures : Maïté Petit, Claire Antoine et Bernard Appel
Chant : Bérangère Thomas
Orgue : Sylvain Pierson
Clarinette et saxophone : Nathalie Lallemand

Sur un tempo de valse

Nathalie  Lallemand  (clarinette-saxophone) et Claire Schaff (piano)
Lectures poétiques sur le thème de la valse par Claire Antoine, Bernard Appel et Maïté Petit.
Entrée libre